Comment mettre en location un local commercial ? 

Une entreprise en pleine croissance a besoin de plus de ressources, d’effectifs et d'espaces pour accroître ses activités. Ceci l’amène très souvent à envisager la location d'une surface commerciale. Pour une agence immobilière professionnelle, ce fait constitue une opportunité pour investir dans la construction ou l’achat de locaux commerciaux à louer. Mais la location de locaux commerciaux n'est pas aussi simple qu’on peut l'imaginer. Elle exige en effet entre autres, l'élaboration d’un document technique et très complexe dénommé le bail commercial. Ce dernier est une sorte de contrat entre le locataire et l'entreprise propriétaire où sont figurées les conditions de location. Des conditions qui doivent prendre en compte les intérêts de chaque camp. Découvrez ici, tout ce qu’il faut savoir avant de mettre votre local commercial en location.

Qui peut mettre des locaux d’activités en location ?

Le cycle normal de vie d'une entreprise inclut, à l’instar de celui des êtres vivants, sa naissance, son développement progressif, l’atteinte de son apogée et éventuellement son déclin. Chacune de ces étapes est caractérisée par des besoins spécifiques auxquels il faut satisfaire pour atteindre la phase suivante. C’est ainsi que lorsqu’une activité commerciale ou professionnelle est en plein essor, il convient pour l'investisseur de choisir un local ou un emplacement commercial plus spacieux et mieux aménagé afin d'installer son équipe. Il peut alors opter pour un local commercial en location ou un espace de coworking lorsque son équipe est encore petite.

Les investisseurs spécialisés en immobilier d’entreprise peuvent alors organiser un business fort rentable en profitant de cette situation. Ces derniers peuvent être :

  • des particuliers,
  • des sociétés,
  • des associations,
  • des professions libérales,
  • toute personne physique ou morale possédant un bien immobilier à louer.

Le concept de surface commerciale ne se limite cependant pas qu'à une simple question de disponibilité d'un local à louer. Il revêt également deux autres aspects.

Ce qui définit un local commercial

Un commerçant qui intègre de nouvelles installations qu'il a louées ne peut se targuer de disposer d'un local commercial tant qu’il ne les a pas signalées à la mairie. Autrement dit, un local n'est qualifié de commercial que lorsqu’il est dévolu à une activité commerciale ou professionnelle d'une part et lorsqu'il a été enregistré comme tel auprès des autorités administratives. Le corollaire en est que la location répondra aux dispositions légales des baux commerciaux qui seront abordées plus bas.